19/11/2006

Pluie d'or

Je sors et il pleut de l’or. Me baisser pour le ramasser ? Quelle idée ! Car lorsqu’il touche le sol, il disparaît comme par enchantement. Oh, mais que je suis étourdie ! Ne vous ai-je pas dit de quel or il s’agissait ? C’est celui que nous laissent les feuilles des arbres lorsqu’elles sont sur le point de tomber et lorsqu’elles s’envolent. automne2Et, dans leur voyage vers la Terre, elles laissent les rayons du soleil les traverser, virevoltant comme des paillettes dorées.

Et oui, ce sont grâce à ces feuilles aux couleurs éclatantes que l’automne nous fait chaleureusement signe. Les tons cuivre, châtaigne, jaune et rouge mêlent le ciel et la terre dans une merveilleuse pluie d’or. Je ne saurai détacher mon regard de pareille merveille, amenée malgré moi à une contemplation silencieuse. Et je regarde l'automne avec des yeux d'enfants. Et toujours je me repaisse de cette beauté comme si c'était la dernière fois. Je la laisse ainsi emplir mon coeur de lumière en attendant les premiers flocons de l'hiver.

21:22 Écrit par Alkiragaiia dans Réfléxion | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

C'est vrai que c'est une magie merveilleuse qui touche la végétation à l'automne et la transforme en un ballet aérien chamaré, un plaisir des yeux et de l'âme qui s'en repaît.

Bonne fin de semaine Alkira :)

Bises d'un Songe automnal

Écrit par : Songe | 23/11/2006

Les commentaires sont fermés.