13/07/2006

Un sac à dos, juste un sac à dos

Il fait chaud. Il fait un temps mi-nuageux mi-beau. Tandis que je suis accrochée à mon clavier, les yeux rivés sur mon écran en ce début d'après-midi d'été, je ne cesse de soupirer, lasse de travailler, de voir les longues journées passer. Comme j'aimerais être dehors. Je me dis : "Bientôt, bientôt toi aussi tu seras en vacances !". Mais pourquoi attendre les vacances, ces quelques jours de liberté pour faire ce que l'on veut, subitement lâchés pour ne plus savoir quoi faire finalement. La lassitude se saisit de moi dans ses soupirs sans fin.

Dehors, j'ai envie de rester dehors, au soleil ou sous un arbre, assise à rêver ou bien me balader au gré du vent. Pourquoi pas partir ainsi, avec juste un sac à dos, y mettre seulement le nécessaire ainsi que des feuilles et un crayon. Mon compagnon à quatre pattes à mes côtés, nous marcherions des heures durant, traversant forêts et champs, jusqu'à trouver un endroit où nous reposer du voyage. Je pourrais en profiter pour libérer ma plume qui, inspirée par cette magnifique nature, pourrait créer d'autres merveilles : des histoires, des lieux, des vies...

Au fond, j'aimerais juste partir, loin de la vie de tous les jours, loin de ce que l'on cotoie sans cesse, loin des habitudes.

13:06 Écrit par Alkiragaiia | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.