27/10/2005

Figée


Je me suis souvent arrêtée
Pour déposer ici mes pensées
Mais aujourd'hui, je ne cesse d'avancer
Au point que ma plume reste figée.
Je vis et ne cesse d'espérer
En cette vie que je trouve magnifiée
Grâce aux gens que mon chemin a croisé
A l'épanouissement que j'ai trouvé
Et à celui que je n'ai pas encore rencontré.
Pardonnez le bonheur que je ne peux conter
Alors que mon coeur aimerait l'enseigner
Je peux simplement vous murmurer
De réaliser vos voeux jusqu'au dernier.

16:12 Écrit par Alkiragaiia | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/10/2005

Un monde meilleur... pour lui aussi c'est possible

Il me reste peut-être un ou deux jours à vivre.
Personne n'est venu ... Je sais, je vais mourir.
Dans ma tête de chien, y a tant de souvenirs
Et j'étais si heureux au temps où j'étais libre...
Je vous aimais depuis presque une vie entière
Six ans, je m'en souviens, et c'était merveilleux
Vous m'avez "balancé" à travers la portière
Et je n'ai pas compris. C'était peut-être un jeu ...
Vous avez disparu au loin sur l'autoroute
Et je suis resté seul, me traînant au fossé
Le cœur désespéré et l'esprit en déroute,
Gémissant de douleur sous ma patte cassée ...
J'ai fini au refuge où j'attends chaque jour
Qu'on vienne me chercher pour tout recommencer...
Je ne vous en veux pas. J'ai pour vous tant d'amour
Qu'on sera bien chez nous comme par le passé...
Le nuit tout doucement a envahi ma cage ...
C'est vrai, je vous aimais et je vous aime encore
Je ne dormirai pas et j'attendrai l'aurore
En guettant tristement à travers le grillage
Et puis, quoi qu'il arrive, n'ayez pas de remords,
Au bout de mon amour, je vous offre ma mort
Vous pouvez à loisir vous dorer sur les plages
J'entends venir quelqu'un ...
Il vient d'ouvrir ma cage.

Réagissez!! Si vous avez les larmes aux yeux à lire ce texte, diffusez-le. Ce texte n'est qu'une infime idée de ce que peut ressentir un chien dans ce cas, seul et pourtant empli d'espoir. Comment peut-on abandonner un animal qui vous est dévoué au point de ne jamais vous en vouloir, quoi que vous ayez fais?

Plutôt que de décider de prendre un chiot, pensez à l'adoption. Eux, ils y pensent constamment.

NB: La photo de ce chien vient du site de la spa. En voici l'adresse: http://spa.de.plaisir.site.voila.fr/chiens2.htm

10:12 Écrit par Alkiragaiia | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/10/2005

Funambule somnombule

Les yeux fatigués, je me plaît à les fermer
Pour, sur mon fil, continuer à marcher
Ne sentant plus le vide sous mes pieds
A peine consciente que je peux tomber

Funambule parmi tant
Loin au-dessus des gens
Echappée de son temps
Marchant au gré du vent

Chaque jour où je m’échappe je me dis
Que nous sommes tous perdus dans la nuit
Notre Moi profond enfermé dans l’oubli
Celui où nous rattrape nos vies

Somnambule parmi tant
Rendue sourde par les gens
Aveugle par le temps
Se laissant guider par le vent

Désirs profonds noyés dans l’ignorance
Rêves de toujours en instance
Choix quotidiens comblant l’absence
Vie incomplète, en transparence

Déambule parmi tant
Regarde tous les gens
Vis dans ton temps
Espère avec le vent

13:28 Écrit par Alkiragaiia | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |