28/06/2005

Le sort qui s'estompe



Je sens le charme s'estomper
Car le sort que l'on m'a jeté
N'est que le fruit de mon âme égarée
La peur de voir fuir cet avenir tant espéré
Pour lui, j'ai sacrifié ma liberté
Celle de manier les mots oubliés
Tous noyés dans un lointain passé
Celui que le sort tenait enfermé
J'en ai oublié ce que veut dire imaginer
Et maintenant que j'ai gagné ma liberté
Maintenant que le miroir s'est brisé
Je ne pense plus qu'à rêver

18:06 Écrit par Alkiragaiia | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.